• Revue SOUFFLES. "Bêtes et bestioles" 2017

     

     

    Revue SOUFFLES. "Bêtes et bestioles"  2017

     

    Dans ce numéro, sont inclus deux de mes textes:

     

    l'âne de Marrakech

     

    dans mon regard

    l’œil de la ville

    et sur mon dos

    son vacarme

    qui single ma peau

    râpée contre les brancards

     

    des transports improbables

    je suis le maître

    bien plus que mon maître

    fort en cravache

     

    le bât l’homme et la baguette

    je n’ai que ma patience

    et mon poil tout collé

    à leur opposer

     

    je suis le mouvement

    je suis l’immobilité

    fragile dans le grand tumulte

    payé de lumière abrupte

    et de chaleur bourdonnante

    je pense

    le museau dans ma musette

    la nuit je dors sur la paille des rêves

    de la poussière plein les naseaux

     

    ************

     

    vieux corbeau

    ordonnateur du petit matin

    les dernières traces de la nuit

    sur ton aile

    narguant les nuages

    d’un ciel pressé

    ton cri dessine le Morvan

    sur la face grenue

    d’une terre

    de peu de chair

    d’une vieille peau de feuilles mortes

    qu’effleure le saut du chevreuil

    un tissage de meuglements

    coassements pépiements

    au loin

    après la déferlante de la forêt

    dans cette saison

    au goût de confiture de cornouille

     

    **************

     

    Revue SOUFFLES. "Bêtes et bestioles"  2017

     

    Parmi les nombreux auteurs qui ont collaboré à cet ouvrage sous la direction de Christophe Corp, se trouvent également le stéphanois Fabrice Fare, James Sacré, que j'ai eu le plaisir de rencontrer à St Etienne cet hiver grâce à Jean-Gabriel Cosculluela, et Daniel Birnbaum dont j'apprécie l'écriture.

     

    ***********

     

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :