•  

     

    Revue de littérature et de poésie actuelle portée par Sanda Voïca.

    Elle est aussi ouverte aux arts visuels (photographie, peinture, dessin, etc...) et à la réflexion sous toutes ses formes.

     

    Revue Paysages écrits. n°30. Octobre 2018

     

    Au sommaire de ce numéro :

     

     

     

    On y retrouve 3 de mes textes, tirés de 'octobre au point du jour'

     

     

    octobre au point du jour 6

     

    jardin

     

    terre acculée à l’estuaire

    la digue cautionne le travail

    d’après le temps des marais

    le mandala du jardin libre

    transcende le silence

    ce silence signé d’un coup de bec

     

    autour des cercles

    s’éveillent les paroles aigües

    des tenants du ciel

    demeure sans étranger

    à la bordure des tamaris

    un œil d’eau où quête le regard

    alors que se pose le corps engourdi de travail

     

    la méditation

    de l’épouvantail au parapluie

    donne asile aux passereaux

    le soleil en grand habit

    ouvre les arches du jour

    au plus près de la digue

    et sèche les larmes matinales d’octobre

    sur le pas de la porte

     

     

    octobre au point du jour 7

     

    rêves flétris dans les vasières

    sous la quête des aigrettes

    la voix affaiblie de l’estuaire

    piquée du cri

    des arpenteurs de laisses

     

    au loin la fente blanche

    d’une voile

    réécrit le chenal à mi-passage

    la lumière trace

    les falaises outre-eau

     

    le ricanement des grenouilles

    crissant aux rives des canaux

    tétanise le silence

    recueilli à marée basse

    dans les brumes de l’automne

     

    les fresques de lumière

    sur la pierre au dos de lichen

    guident ma main

     

     

    octobre au point du jour 4

     

    épine rouge

    plantée dans la main de la nuit

    ce feu des alambics de l’aurore

    distille un alcool froid

    couleur de fer fondu

    sur le miroir de l’estuaire

    les vasières l’absorbent

    l’œil du carrelet s’enivre

    et tremble sur ses jambes

    dans son reflet de boue

     

     

     
      
    Pour lire la revue sur Calameo :
    https://www.calameo.com/read/0016777721d7db1a384ec

     

     


     


    votre commentaire
  •  

     

    Les 14 et 15 juillet 2018, la librairie Le Baz'Art des Mots, située à Hauterives (26) organisait des lectures intitulées:

    Les 'Jardins statuaires' du Baz'Art des Mots.

    Entre le samedi et le dimanche, une vingtaine d'auteurs ont lu leurs textes, entre interventions musicales et performances picturales d'autres artistes présents.

    Le samedi soir était proposé un 'banquet des écrivains', et le dimanche matin une pérégrination poétique le long de la rivière Galaure.

     

    Je suis allé y passer un moment le dimanche après-midi, l'occasion pour moi de rencontrer pour la première fois les libraires passionnés, organisateurs de l'événement. J'apprendrai en ce mois d'août que je n'aurai plus d'autre occasion de partager avec Alain Leze, brutalement décédé quelque temps plus tard.

     

    Les 'jardins statuaires' du Baz'Art des mots

    Alain Leze, libraire passionné, qui présentait Antoine Gallardo

    responsable des éditions La Boucherie Littéraire

     

    Les 'jardins statuaires' du Baz'Art des mots

    Marlène Tissot

    lisant un extrait de son ouvrage 'Lame de fond'

    paru aux éditions La Boucherie Littéraire

     

    Les 'jardins statuaires' du Baz'Art des mots

    Manuel Van Thienen, éditeur et artiste plasticien, qui publie des textes d'auteurs étrangers, notamment des peuples premiers. Il était venu avec Vaughan Rapatahana, et partageait sa lecture en proposant la traduction des poèmes.

     

    Les 'jardins statuaires' du Baz'Art des mots

    Vaughan Rapatahana, écrivain et critique néo-zélandais d'ascendance maorie

     

    Les 'jardins statuaires' du Baz'Art des mots

     

    Alain Leze, annonçant la performance picturale de Jacob Reymond

    qui réalisera une oeuvre durant les lectures dites par Alain Blanc

     

    Les 'jardins statuaires' du Baz'Art des mots

    Les 'jardins statuaires' du Baz'Art des mots

    Les 'jardins statuaires' du Baz'Art des mots

    Alain Blanc, auteur et éditeur (Editions Voix d'Encre)

     

     


    votre commentaire
  •  

    "La revue DISSONANCES est une revue thématique et semestrielle (parution mai et novembre), de création et critique littéraire, dont les objectifs sont la découverte et la promotion de la littérature francophone actuelle sous toutes ses formes. "

    Elle est éditée à Montjean-sur-Loire (49),  et est dirigée par Jean-Marc FLAPP.

     

    Revue DISSONANCES n° 34. Eté 2018

     

    Dans le numéro 34 de la Revue DISSONANCES, parmi les 27 textes

    retenus, j'ai eu le plaisir de voir publié "novembre à marée basse"

    tiré d'une série de 16 textes sur des impressions d'automne

    au bord de l'estuaire de la Gironde

     

    Revue DISSONANCES n° 34. Eté 2018

     

    novembre à marée basse n°13

     

    dans le flou

    d'une écriture d'eau

    sur des marges de peu de relief

    des échassiers tracent

    à petits pas

    des points lâches

    dans la toile élimée

    d'un pays de longue dérive

     

    *****

     

    Ce numéro, intitulé 'traces', contient aussi des illustrations d'Armelle LE DANTEC

     

    Revue DISSONANCES n° 34. Eté 2018

     

    ***

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Marché de la poésie. Paris. Juin 2018

     

    Du 6 au 10 juin 2018, se tenait place Saint-Sulpice à Paris, un beau rassemblement de passionnés de poésie, revues, maisons d'édition, poètes, lecteurs...

    Ce fut l'occasion de rencontres enrichissantes,  l'occasion aussi de retrouver des amis ou des poètes dont j'aime l'écriture et la sensibilité.

     

    Marché de la poésie. Paris. Juin 2018

     

    Marché de la poésie. Paris. Juin 2018

     

    Marché de la poésie. Paris. Juin 2018

    avec Mikaël Saint-Honoré, directeur des éditions de l'Aigrette

     

    Marché de la poésie. Paris. Juin 2018

    Jacques Brémond

     

    Marché de la poésie. Paris. Juin 2018

     

    Marché de la poésie. Paris. Juin 2018

    avec Nicole Barrière, venue présenter l'ouvrage "Tisserands du monde"

     

    Marché de la poésie. Paris. Juin 2018

    avec Sanda Voïca sur le stand des Editions LansKine

     

    Marché de la poésie. Paris. Juin 2018

     

    Avec Martine Morillon-Carreau et la revue Poésie/première

     

    Marché de la poésie. Paris. Juin 2018

     

    Marché de la poésie. Paris. Juin 2018

    avec Alain Freixe sur le stand des Editions de L'Amourier

     

    Marché de la poésie. Paris. Juin 2018

     

     


    votre commentaire
  •  

    POESIE EN TARENTAIZE

    Médiathèque Centrale de Tarentaize 

    20 - 24, rue Jo Gouttebarge
    42001 Saint-Etienne cedex 1

    JEUDI 17 MAI 2018 à 17H30 

     

    DANIEL RIVEL  

       pour son dernier recueil  

    La porte du bélier sans corne 

     

     

    PRÉSENTATION                   Nicole Barrière

     

     LECTURES                     Daniel Rivel et les poètes de Poésie en Tarentaize

     

    animé par Nicole Barrière 


    Poésie en Tarentaize 17 mai 2018

    Des passionnés de poésie réunis ce soir là autour d'un auteur, quel honneur  sarcastic

    Certains d'entre eux ont lu des textes choisis dans mes diverses parutions, et j'ai pour ma part, présenté une sélection de poèmes tirés de

    "la porte du bélier sans corne", paru récemment chez Alcyone.

     

    Poésie en Tarentaize 17 mai 2018

    Poésie en Tarentaize 17 mai 2018

    Poésie en Tarentaize 17 mai 2018

    Poésie en Tarentaize 17 mai 2018

     

    Animée par Nicole Barrière, cette rencontre a vu également les interventions de Christian Degoutte, Marcel Faure, Irène Duboeuf, Maryse Fevre...

    Qu'ils en soient tous chaleureusement remerciés!

     

     




    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires